#HowWeGotThis | Bibliothécaires | Marie-Noëlle HENDREN, Nadine LE MAITRE

Pour cette nouvelle édition de #HowWeGotThis, nous nous entretenons avec Marie-Noëlle HENDREN et Nadine LE MAITRE, nos bibliothécaires des écoles primaires des campus de Sausalito et d'Ashbury, qui assurent l'approvisionnement et l'organisation des bibliothèques de nos campus primaires pendant les 15 à 20 dernières années. 


LFSF : Vous avez organisé une foire aux livres virtuelle pour les campus de Sausalito et d’Ashbury qui permet de se procurer des livres pour les jeunes enfants en français? Pouvez-vous nous en dire plus sur son fonctionnement et sur la différence par rapport aux foires aux livres organisées les années précédentes? 

Marie-Noëlle: le département du développement nous a apporté un soutien considérable pour l'organisation de cette “virtual bookfair” ainsi que tous les parents bénévoles! La différence, c’est que les parents et enfants ne pouvaient pas feuilleter les livres….Mais cela a permis cependant aux parents d’acheter des livres pour les enfants quand ils n’avaient pas eu la possibilité de se fournir en France cet été.

Nadine: Avec le département du développement nous avons réalisé que nous ne pourrions pas faire de foire aux livres sur les campus, même en plein air. Pourtant, procurer des livres aux enfants était encore plus important cette année. Beaucoup de parents n’ayant pas eu la possibilité d’en acheter pendant les vacances. L'idée de faire un “online Book Fair" s’est imposée à nous. Avec l’aide du département du développement et d’un groupe de parents bénévoles que je remercie infiniment, la foire aux livres a eu lieu!

LFSF : Comment avez-vous eu l'idée de mettre en place ce système? Quel est votre retour d'expérience sur l’organisation que cela implique? 

Marie-Noëlle: C’est le département du développement qui nous a proposé cette organisation, qui aurait été très laborieuse sans l’aide des parents bénévoles. Un grand merci à eux! 

Nadine: Je peux ajouter que sans l’implication de parents bénévoles, la foire aux livres n'aurait pu être mise en place aussi rapidement.

LFSF: La crise sanitaire actuelle bouleverse le quotidien de chacun de nous. Comment vous touche-t-elle professionnellement? Comment réussissez-vous à vous adapter, et lesquels de ces changements pensez-vous être sur le long terme? 

Marie-Noëlle: A cause de la crise sanitaire, les enfants ne peuvent plus venir à la bibliothèque, et apprendre à se repérer dans celle-ci. Par contre j’apporte les livres et magazines aux enfants. Pour les classes de maternelle, grâce aux espaces verts du campus de Sausalito, je peux faire la lecture d’albums dehors aux élèves de la Petite École à la Grande Section. La météo ayant été très clémente depuis que le campus de Sausalito a ouvert en début septembre, je n’ai dû faire qu’une seule fois une séance de zoom. Nous ferons un zoom quand nous ne pourrons pas faire autrement.

Nadine: La crise sanitaire nous a obligé à fermer les bibliothèques. Et puisque les enfants ne peuvent plus venir aux livres, nous amenons les livres aux enfants.  

Avec la création d’une bibliothèque numérique des mars dernier, des séances zoom les enfants ont eu accès à des livres et des histoires racontées. Sans être un changement, plutôt une addition, je continuerais à poster sur le site du lycée des histoires racontées. Sous forme de petits films. Ces films permettent à tous et tout particulièrement aux familles anglophones d'écouter des histoires en français en dehors des heures de classe. 

LFSF: A quoi cette année va-t-elle ressembler pour les bibliothèques du LFSF? Avez-vous prévu des événements pour cette année particulière que vous souhaiteriez présenter? 

Marie-Noëlle: Nous faisons toujours une Foire aux Livres avant l'été, si nous pouvons le faire en présentiel, nous le ferons. Sinon, elle sera virtuelle!

Nadine: Pourquoi pas faire une nouvelle foire aux livres? Elle pourra être en ligne ou bien en présentiel si les conditions sanitaires nous le permettent.

LFSF : Merci beaucoup d’avoir échangé avec nous. Pour conclure, souhaitez-vous adresser un message en particulier à la communauté?

Marie-Noëlle: Je vous souhaite de très joyeuses fêtes et de très très belles lectures!

Nadine: C’est toujours un bonheur de voir un enfant sourire lorsqu’on lui tend un livre, lorsqu’on lui lit une histoire. Je vous souhaite à tous beaucoup, beaucoup de lectures ! 

 

Resources: 


#HowWeGotThis is our series of testimonials showing how our teams and community are pioneering, reinventing themselves and imagine new ways to operate in the context of the Covid-19 pandemic.

READ MORE STORIES

More Posts